Accueil

L’investissement immobilier est une pratique qui a pris de l’ampleur suite à la demande sans cesse croissante de logements, ce secteur est régit pas un ensemble de règles et de lois. Aujourd’hui on ne peut parler d’investissement immobilier en France sans mentionner la Loi Pinel. Un autre système qui abonde également dans ce sens est le LMNP (Location Meublé Non Professionnel). Que pouvons-nous savoir de ces deux systèmes et quel est leur place dans l’investissement immobilier.

Le système LMNP

Connu sous le sigle LMNP : Location Meublé Non Professionnel est un système de gestion de propriété immobilière qui assouplit la fiscalité liée aux locations et qui la rend moins difficile qu’une location courante. En effet le LMNP sous-entend que le local concerné doit être entièrement équipé des meubles et ustensiles nécessaires pour son intégration, le locataire n’aura donc qu’à venir avec ses affaires personnelles tout est donc fournit par le propriétaire.

La loi Pinel

Ayant succédé à la loi Duflot, la loi Pinel est vue comme le système fiscal qui a le plus incité à l’investissement immobilier par conséquent avantageux pour les investisseurs. Initié par le Ministre Sylvia Pinel, elle a permis de contourner certaines difficultés rencontrées dans le secteur de la construction et la location de logements neufs ou en rénovation cela de par les nombreux avantages qu’elle offre notamment une remise sur le pourcentage d’impôt pouvant aller jusqu’à 21%.

LMNP et la Loi Pinel dans l’investissement Immobilier

Investir dans l’immobilier est aujourd’hui une activité très répandue en raison de la demande élevée en logement due à l’explosion démographique. Mais il faut noter qu’il n’est possible de cumuler deux systèmes fiscaux sur un même bien immobilier. Il faut signaler que la conjoncture actuelle est favorable pour un investissement immobilier mais la prudence doit être de mise. L’emplacement est l’un des paramètres essentiels dont il faut tenir compte notamment sa distance des Centres hospitaliers, fonds de commerce ou encore transports. Le public est le second facteur auquel nous nous intéressons : c’est cette tranche de la population qui sera certainement intéressée par le bien immobilier. La dernière étape consiste à opter pour un système de défiscalisation ; on pensera certainement à Pinel.