LMNP : Loueur en Meublé Non Professionnel

LMNP : Loueur en Meublé Non Professionnel est un statut privilégié pour investir dans une résidence services et percevoir des revenus défiscalisés pendant plus de 20 ans.

Un placement dans la pierre n’a jamais été aussi attrayant. Le choix des investissements étant vaste, les propriétaires et les ménages sont confrontés à d’autres dilemmes. Comment bénéficier de son investissement maintenant et demain ? Une solution : le statut de Loueur Meublé Non-Professionnel pour améliorer ses finances et sa fiscalité.

Que peut rapporter la location meublée ?

D’abord, ce sera au moins 15% de rentabilité en plus par rapport à une location de logement vide. Quoique cela implique plus d’investissement en termes d’aménagement intérieur pour rendre l’habitat plus confortable. Mais s’il est bien localisé et son état impeccable… vous ne tarderez jamais à trouver preneur.
Par ailleurs, en laissant à un gérant l’administration de votre bien, vous pouvez avoir un maximum de profit. En effet, des professionnels comme les agences immobilières, il n’y a pas mieux pour trouver de bons clients.

Et en tant que résidence services ?

C’est une des conditions pour être éligible au statut LMNP défiscalisé : louer son local meublé en vue d’un service aux personnes âgées, aux étudiants, aux établissements médicaux ou médicalisés… Par contre, les revenus issus d’un tel « partenariat » peuvent sembler moins attractifs. Mais en étudiant par avance l’emplacement de votre logement et son potentiel sur le marché, vous pourrez vous attendre à un maximum de plus-values.
En choisissant de louer une résidence de tourisme, vous pourrez bénéficier d’un label RT, bon pour vos affaires. C’est-à-dire qu’il y aura plus de clients et une mention de la part de l’État !

Statut de LMNP, un havre de paix en matière fiscale

En optant pour le régime réel (il s’agit d’une des deux options fiscales qui s’offrent en LMNP), vos loyers seront défiscalisés à 100% durant plus de 20 ans !

À rappeler que cette option d’imposition consiste à déclarer un revenu locatif supérieur à 32600 euros ou 82200 euros pour les locations saisonnières. Il faut ensuite déduire du coût total d’acquisition de l’immeuble les frais d’achat, le coût des travaux et autres dépenses.

Dit autrement, les charges liées à l’exploitation et l’acquisition du logement LMNP viennent en déduction des recettes, afin de neutraliser ces dernières pendant de très nombreuses années.
Mais en plus de cette défiscalisation, vous allez aussi récupérer la TVA de 20% lors de l’acquisition de votre bien. Néanmoins, il faudra laisser le bien LMNP en gestion avec l’exploitant de la résidence services pendant les 20 ans prévus pour espérer recevoir le chèque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>